Spread the love

📍 Chasser les flous, car pour reprendre Einstein « il n’y a pas de questions idiotes, seulement des réponse idiotes ».

📍 Reformuler les réponses afin d’éviter les quiproquos. Et, comme le formule Lacan, « Dans la communication écrite, le fait de recevoir un accusé de réception procure une vraie satisfaction sinon un soulagement. Dans la communication orale aussi. »

📍 S’intéresser aux motivations sous-jacentes afin de ne pas rester à la surface des choses et bien trouver les besoins réels.

📍 Poser des « questions inventaires », à savoir appliquer le 4ème principe Descartes : « faire partout des dénombrements si entiers, et des revues si générales, que je fusse assuré de ne rien omettre ».