Les APIs et la Business Analyse

On rencontre de plus en plus de demandes de profils pour la conception d’APIs. C’est un marché en pleine expansion et, en 2019, 76% des entreprises dans le monde développaient des APIs publiques et internes.

Bien qu’elles soient souvent perçues comme une « simple » interface technique, les APIs sont avant tout un outil orienté business. Elles ont comme vocation première de faciliter l’échange d’informations avec des systèmes applicatifs nombreux et complexes en proposant une interface simple, standardisée, résiliente et sécurisée.

Leur omniprésence grandissante, du Web aux objets connectés, est due à de multiples facteurs :

  • proposer des sites web non statiques sans tout faire reposer sur lesdits sites,
  • interconnecter simplement et rapidement des systèmes reposant sur des technologies différentes,
  • moderniser et interfacer des systèmes vieillissants à moindre coût,
  • développer l’internet des objets (IoT).

Pour comprendre le rôle majeur des APIs, notamment dans le Web, on peut étudier le cas des comparateurs d’assurance. Lorsque je veux changer d’assurance, je peux m’y prendre de deux manières :

  • aller chez chaque assureur et lui demander un devis,
  • passer par un comparateur.

Dans le premier cas, je vais perdre beaucoup de temps, soit à me déplacer, soit à consulter les sites internet de tous les assureurs auxquels je pense. Il faudra en plus que je fasse attention à comparer des niveaux de garantie identiques.

Si je passe par un comparateur, c’est lui qui va faire tout le travail pour moi. Je vais indiquer le type d’assurance recherché, mon profil de risque (âge, adresse, profession à risque, etc.), les garanties dont j’ai besoin et c’est l’API du comparateur qui va aller interroger toutes les assurances du marché via leurs propres API publiques de tarification. Chaque assureur va donc renvoyer une proposition d’assurance et l’API du comparateur va agréger tous ces résultats dans un format standard pour que le site puisse me faire des propositions pertinentes.

Ici, l’utilisation d’APIs présente une vraie valeur ajoutée d’un point de vue business aussi bien pour :

  • les assureurs, puisque le comparateur leur amène des prospects qu’ils vont pouvoir transformer en client sans coût marketing,
  •  le comparateur, qui touche une commission de l’assureur à chaque nouvelle affaire apportée et peut même monétiser le référencement d’un assureur.

Dans cette mise en place d’interfaces entre systèmes d’informations, le Business Analyst a un rôle majeur à jouer puisqu’il va être en charge de la conception des APIs, c’est-à-dire :

  • définir le modèle de données en entrée et en sortie,
  • définir les méthodes (actions possibles) proposées,
  • définir les systèmes applicatifs instanciés par chaque méthode,
  • formaliser les règles de gestion/transformation appliquées,
  • formaliser la documentation API à destination des consommateurs de l’API,
  • s’assurer de la pertinence globale de l’API au regard des use-cases du métier.

Même si tout cela peut parfois sembler complexe, le BA est idéalement formé pour concevoir des APIs puisque :

  • la modélisation est au coeur de son métier,
  • il possède une véritable expertise en recueil et formalisation du besoin,
  • il sait à la fois comprendre le métier et s’adresser aux acteurs techniques.

Le BA devient donc rapidement la pierre angulaire de tout projet d’APIsation car, comme l’API qu’il conçoit, il est l’interface entre toutes les parties prenantes et permet à celles-ci de dialoguer et surtout de se comprendre. C’est donc lui qui a la vision la plus globale du projet et qui s’assure de sa mise en oeuvre. Par exemple, le BA utilisera la modélisation pour à la fois :

  • faire comprendre au métier quelles données il doit envoyer à et va recevoir de l’API, notamment lors des ateliers de recueil de besoin,
  • formaliser la documentation de l’API (modèle à plat) destinée aux consommateurs,
  • rédiger les spécifications à destination des développeurs, notamment au moyen des diagrammes de classe, de séquence, d’activité, etc.

En synthèse : il ne faut pas avoir peur de devoir concevoir des APIs quand on est un BA chevronné. A Telys, nous avons toute l’expertise et les outils nécessaires à la réalisation de ce type de missions qui sont de surcroît une source de montée en compétence extrêmement rapide.

Pour aller plus loin :

State of the API Economy, 2019 : https://developer.ibm.com/apiconnect/2019/01/03/state-of-the-api-economy-january-2019/
State of API 2020 : https://static1.smartbear.co/smartbearbrand/media/pdf/smartbear_state_of_api_2020.pdf
API Academy : https://apiacademy.co/
The API Evangelist : https://apievangelist.com/

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *